utile

Publié le 28 Février 2022

Une catastrophe en réalité. La plupart sont bien des pourris. A tous les niveaux.

Au passage on n'oublie quand même pas que Jadot est pour la chasse la semaine!

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Utile

Repost0

Publié le 9 Décembre 2021

En espérant bien sûr que ce ne soit pas pour les manger que certains les adoptent....... Je suis toujours très méfiante.

Changer le destin des poules pondeuses ! Fondée en septembre 2020, l’association Champs Libres aux Poules récupère des volailles « de réforme », destinées à l’abattoir, afin de les faire adopter par des particuliers. Avec le soutien de l’ONG « British Hen Welfare Trust » – qui mène depuis de nombreuses années des opérations similaires au Royaume-Uni, l’organisation gersoise a déjà pu sauver plus de 15.300 gallinacées en France à ce jour. « Nous travaillons en partenariat avec les éleveurs, explique Heidi Carneau, la fondatrice de l’association, jointe par 30millionsdamis.fr. La première étape, c’est de se mettre d’accord sur le nombre d’animaux à récupérer. »

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Utile

Repost0

Publié le 6 Novembre 2021

Approuvé par l'Alliance anti-corrida

Ce n’est plus une obligation juridique de tester les cosmétiques et leurs ingrédients sur des animaux. Il existe environ 20 000 ingrédients cosmétiques dont l’innocuité a déjà été prouvée, ainsi qu’un nombre grandissant de méthodes n’ayant pas recours aux animaux qui sont scientifiquement supérieures, plus rapides et plus abordables que les tests sur les animaux. Par exemple, des modèles 3D de peau humaine peuvent complètement remplacer les lapins dans les tests d’irritation sur la peau, alors que des tests de culture cellulaire peuvent être utilisés pour déterminer le niveau de phototoxicité au soleil, les mutations génétiques et autres effets nocifs, et ce, sans jamais nuire aux animaux.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Utile

Repost0

Publié le 20 Mai 2021

En France les tests sur animaux pour les cosmétiques sont interdits depuis 2004. Mais lorsque les marques vendaient en Chine, là c'était testé. Une obligation chinoise.

Les autorités chinoises cessent d’exiger un test sur animaux pour les cosmétiques français.

Un bémol : à l’exception des produits solaires et colorants capillaires.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page et voir l'article entier :

A noter que la Food and Drug Administration chinoise a supprimé, depuis juin 2014, l’obligation de tests sur animaux pour les produits cosmétiques dits ordinaires. La France n’a donc plus été obligée de tester ses produits cosmétiques sur les animaux pour les vendre en Chine. Elle est le premier pays à avoir exporté ses cosmétiques en Chine sans test sur les animaux. La réglementation chinoise autorisait les fabricants français à présenter un certificat délivré par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) attestant de la conformité aux « bonnes pratiques de fabrication » ainsi que d’une évaluation de la sécurité.

Depuis le 12 janvier 2021, les entreprises de cosmétiques doivent fournir un certificat de conformité aux Bonnes Pratiques de Fabrication et une évaluation de sécurité, fournie par l’ANSM, Agence Nationale de Sécurité du Médicament pour vendre en Chine. 

Dans l’Union européenne, depuis 2009, aucune marque n’a le droit de faire tester ses produits de cosmétiques sur les animaux ! Ainsi, tous les produits vendus en France et dans l’Union européenne sont cruelty free (garantis sans tests effectués sur les animaux nulle part au monde). Cela ne concernait à l’époque que les produits dits « finis ». En 2013, une nouvelle loi a étendu cette interdiction aux ingrédients individuels les composant. Et depuis 2016, une nouvelle réglementation empêche la commercialisation de tous produits dont les tests ont été réalisés ailleurs que sur le sol européen.. 

A noter aussi que certains pays à l’international demandent que les produits importés soient testés au préalable sur les animaux avant d’être vendus sur leur sol. Dans ce cas, ce ne sont en général les autorités du pays concerné qui procèdent à ce type de tests. Ces marques là acceptent donc la torture animal pour se faire du fric.

200 méthodes alternatives à la recherche animale ont été développées et validées par l’OCDE.

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Utile, #Bonnes nouvelles

Repost0

Publié le 7 Mars 2021

Photo de couverture Sciences et avenir

Afin de ne pas déranger les couvées, la LPO recommande de ne pas couper les haies ni d’élaguer à cette saison mais d’attendre l’envol des derniers oisillons à la fin de l’été, c’est à dire fin juillet (au plus tôt).

Personnellement je préconise plutôt août au plus tôt parce que j'ai vu des petits sortir du nid en juillet.

Les tailles de haies et l’élagage des arbres se pratique habituellement avant la monté de sève, c’est à dire en hiver, idéalement pendant les mois de novembre et décembre.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page et voir l'article en entier :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Utile

Repost0