bonnes nouvelles

Publié le 30 Novembre 2022

Une nouvelle fois la justice donne raison à l’ASPAS, en annulant un arrêté qui autorisait le déterrage de blaireaux à partir du 15 mai. Avec l’avalanche de victoires obtenues depuis le début de l’année 2022 ainsi que le succès de notre pétition devant le Sénat, on peut espérer de réelles avancées législatives pour nos « petits pandas » dans les mois à venir. 

Le juge a notamment retenu l’absence de données mises à disposition du public par la préfecture

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Bonnes nouvelles

Repost0

Publié le 12 Novembre 2022

C'est Londres qui avait lancé ces projets de monuments commémoratifs pour les animaux tués pendant les guerres mondiales. Son mémorial, inauguré en 2004, porte la mention "ils n'avaient pas le choix". Le but de ces statues ? Rappeler l'importance qu'avaient ces compagnons, aussi bien pour combattre que pour l'agriculture ou la communication. 

C'est le Square Boucicaut, dans le 7ème arrondissement, qui devrait accueillir d'ici 2023, un monument commémoratif, pour la mémoire des animaux en temps de guerre. 

Devant la mairie du 11ème à Paris

En France, on estime que 1,8 million de chevaux ont été utilisés, tandis que l'association L214 rapporte que 60 000 pigeons ont été utilisés pour transporter des messages. Des chiffres qui soulignent l'importance qu'avaient les animaux pendant la Grande Guerre qui voudrait justifier ce monument. 

11 millions d'animaux - pigeons, chevaux, ânes, chiens… - ont été utilisés lors de la Première Guerre mondiale. 

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Bonnes nouvelles

Repost0

Publié le 9 Novembre 2022

Enfin une interdiction définitive et non pas temporaire et enfin de la prison ferme pour sévices sur animal.

4 mois fermes et 6 mois avec sursis mise à l’épreuve. Moi je rêve de les voir eux-mêmes massacrés jusqu'à la mort. Mais bon, faut pas rêver hein.

Une monstruosité qui fait froid dans le dos… Un jeune homme qui serait originaire de Freyming-Merlebach (Moselle) s’est filmé en train de massacrer un chaton et a publié l’horreur sur le réseau social Snapchat. Les séquences – que 30millionsdamis.fr a pu visionner – datent du 30 octobre dernier. Elles ont été rapidement supprimées des réseaux sociaux.

« Oeil écarté », « chat qui baigne dans son sang », « dépecé »…

Sur une première vidéo, « on voit l’homme écarter l’œil de l’animal inerte, posé sur le rebord d’un évier ensanglanté, puis le soulever par l’oreille tout en déclarant : « La vie de ma mère, gros, c’est un vrai chat ».

Dans la 2ème vidéo, le chat se trouve au sol et baigne dans une mare de sang. Il le secoue en disant : « Oh, je crois qu’il est un peu mort là, non ? ». Il finit par le jeter au sol. Une dernière vidéo montre le bourreau en train de danser devant le cadavre du chat posé sur le « rebord d’un évier avec un couteau à proximité ». Il soulève ensuite « une partie de la peau du chat ».

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Bonnes nouvelles

Repost0

Publié le 4 Novembre 2022

Le 18 octobre, One Voice défendait les Tétras-lyres, les Perdrix bartavelles et les Lagopèdes alpins au tribunal administratif de Grenoble. Le juge vient de décider la suspension en urgence de l’arrêté du préfet de Savoie autorisant à les chasser jusqu’au 11 novembre 2022. De plus, les actes de chasse sur ces oiseaux emblématiques étaient autorisés sur des quotas très importants, respectivement : 414, 190 et 60 individus.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Bonnes nouvelles

Repost0

Publié le 3 Novembre 2022

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi 5 ans bordel! Style au bout de 5 ans ce salopard ne recommencera pas! Mais c'est n'importe quoi! Purée mais c'est à vie merde! Ca m'énerve ça. Et il aurait dû avoir une forte amende aussi pour lui ôter l'envie de recommencer à cette ordure.

J'ai quand même mis dans "bonnes nouvelles" parce qu'il y a eu sanction mais bon, c'est léger je trouve.

Il avait la tête en sang et la boîte crânienne « enfoncée ». Kongeur, un chiot de 11 mois à l’époque des faits, est passé tout proche de la mort après avoir reçu des coups de pioche à Orange (84) en avril 2022.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Bonnes nouvelles

Repost0