alertes

Publié le 1 Décembre 2022

Les crevures peuvent continuer de s'en donner à coeur joie dans leur sport favori : tuer l'innocence, tuer la beauté sans défense. Ils ne s'entretuent pas assez ces ordures.

Peut-être le jour où l'on aura viré la merde qui nous sert de président et sa clique il y aura une petite chance pour les animaux.

Circulez, y’a rien à voir (ou presque) : la chasse en enclos est toujours autorisée en France, la cruauté infligée aux animaux prisonniers des grillages aussi, simplement on devrait désormais savoir un peu plus ce qu’il se passe à l’intérieur de ces lieux sordides… à condition que les Fédérations de chasse jouent le jeu de la transparence. C’est à elles, en effet, que revient le rôle de valider ou non les plans de gestion auxquels sont désormais soumis les détenteurs d’enclos. Rappelons que les pouvoirs des chasseurs ont été allègrement augmentés en 2019 pendant le premier quinquennat du président Macron, au moment de la fusion entre l’ONCFS et AFB qui a donné lieu à la création de l’OFB (Office Français de la Biodiversité)…  

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

À l’intérieur des grillages, tout est organisé pour la chasse. Le parc accueille des groupes pour des chasses à la journée. Un réseau de routes et de pistes est tracé pour accéder aux différentes parcelles et aux nombreux miradors. La chasse se déroule essentiellement à bord des véhicules.

Tout ça me rend malade. Mes tripes se tordent, je ne parle même pas de mon coeur qui saigne. Tous ces pauvres amours qui naissent pour le plaisir sadique de quelques pourritures d'humains. Sans pratiquement aucune chance de s'en sortir. Ma haine pour ces gens là est sans limites.

Enquête : Stop à la chasse en enclos

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0

Publié le 15 Novembre 2022

Je souhaite de tout mon coeur que ce projet n'aboutisse jamais, qu'il se passe quelque chose de grave, n'importe quoi pour les empêcher. Imaginez que là encore on veut tuer tous ces animaux qui vivent dans cette forêt! Ils vont mourir de faim principalement, leur habitat détruit. Bande d'ordures! Je ne le dirai jamais assez.

L’ile du Grand Nicobar est située dans l’archipel des Andamans, tout à l’est de l’Inde, proche de l’ile indonésienne de Sumatra. Cela en fait un poste avancé de choix pour la marine indienne, inquiète des incursions chinoises dans la région.

L’armée vient donc d’obtenir l’autorisation du ministère de l’Environnement pour y construire un port et aéroport, et une zone de résidence. Mais cela se fait au prix d’une déforestation massive d’une des forêts primaires les plus riches du monde : 850 000 arbres devraient être coupés, sur une surface de 130 km², c'est-à-dire une surface plus étendue que la ville de Paris. Cette incursion humaine pourrait fragiliser les coraux ainsi que de nombreuses espèces animales, comme les tortues.

J'en suis malade. J'en peux plus de ces pourritures d'humains!

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0

Publié le 7 Novembre 2022

C’est une hécatombe. Plus de 200 éléphants sont morts à cause de la sécheresse entre février et octobre au Kenya. Mais aussi 512 gnous, 381 zèbres, 51 buffles, 12 girafes. Destination touristique majeure d’Afrique, notamment grâce à sa faune, le Kenya subit une sécheresse d’une intensité inédite depuis 40 ans.

Selon les autorités, l’important déficit de pluviométrie touche 23 des 47 contés du pays. Quatre saisons des pluies insuffisantes de suite y ont créé les conditions les plus sèches observées depuis le début des années 1980. La faim touche aussi au moins quatre millions de personnes sur une population de plus de 50 millions d’habitants.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0

Publié le 6 Novembre 2022

Je ne sais plus si je vous avais déjà parlé de cette horreur.

L’objectif du premier projet est d’étudier comment le stress in utero et l’infection bactérienne favorisent les maladies chroniques chez la descendance, pour trouver des pistes de traitement de ces maladies. 840 souris enceintes seront mises dans un tube de contention sous une lumière vive (deux facteurs de stress) pendant trente minutes, trois fois par jour, pendant six jours. De cette manière, leurs petits auront des comportements anxieux et dépressifs.

Le deuxième projet répond à une demande d’entreprises pharmaceutiques qui veulent des modèles variés de douleur pour faire tester leurs molécules antalgiques. Le personnel du laboratoire va ligaturer le nerf sciatique ou le nerf spinal de 2428 rats, leur implanter des cellules cancéreuses dans le tibia, leur retirer une partie des cartilages du genou et leur injecter des agents inflammatoires sous les pieds. Puis il va tester différentes substances, prélever du sang au niveau du cou, de la queue, des yeux ou du cœur jusqu’à trois fois par jour et immerger la patte concernée dans de l’eau à 42°C à plusieurs reprises pour tester la réaction douloureuse.

Le troisième projet cherche à tester le potentiel anti-inflammatoire ou anti-douleur de diverses substances dans le cadre de pathologies inflammatoires du système intestinal. Dans ce but, l’équipe de recherche va mettre à jeun 300 cochons d’Inde pendant vingt-quatre heures avant d’appliquer un réactif inflammatoire sur leur côlon, de les traiter de manière aiguë ou chronique avec les médicaments à tester, et d’observer l’évolution de l’inflammation en testant régulièrement la douleur pendant une à deux semaines.

Aucun traitement antalgique ou anti-inflammatoire ne sera donné aux animaux, qui seront simplement tués si la souffrance due à l’inflammation devient «intense».

Pour tous ces projets, les animaux seront tués à la fin des expériences – que ce soit pour récupérer et étudier leurs tissus et leurs organes, ou plus simplement parce qu’ils ne pourront pas être réutilisés dans d’autres expériences.

DU PUR SADISME PARFAITEMENT INUTILE!!! Allez tous crever en enfer ordures!

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0

Publié le 30 Octobre 2022

Les images, obtenues grâce à des salariés de l’exploitation, ont été filmées dans l’élevage de l’entreprise Chevenet à Saint-Maurice-de-Satonnay en Saône-et-Loire. Plus de 4 millions de fromages sont produits chaque année dont 2 sont sous AOP « Charolais » et « Mâconnais ».
Les fromages sont servis sur les tables de restaurants étoilés, comme L’Auberge de Paul Bocuse. Ils sont encore vendus dans les magasins METRO. Les produits sont commercialisés sous les marques Grandjean, Le Chevrier des Crays, Chevenet. 

Informées ce mercredi 26 octobre par L214 des pratiques du producteur, les enseignes Carrefour, Monoprix, Grand Frais, Auchan et Système U ont annoncé qu’elles suspendaient les approvisionnements des produits concernés.

Il y a une pétition à signer, merci.

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Voir les commentaires

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0