Pollution chimique et plastique : la dernière "limite planétaire" franchie

Publié le 26 Janvier 2022

Saloperies d'humains! Tous les grands de ce monde sont les premiers responsables! Viennent ensuite tous les salopards qui balancent tout dans la nature! Et Dieu sait s'ils sont nombreux! 

Jusqu'à maintenant, quatre limites sur neuf avaient été franchies : le changement climatique, l'érosion de la biodiversité, la perturbation des cycles biogéochimiques de l'azote et du phosphore, les changements d'utilisation des sols.

"Le concept de 'limite planétaire', c'est l'idée que si la planète franchit un certain seuil en termes de pollution, nous allons avoir un changement d'état de l'écosystème planétaire".

Clic droit, ouvrir dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre pour garder cette page :

Rédigé par cleo

Publié dans #Alertes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article