Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Usine des 1.000 veaux dans la Creuse : réponse

Hebergeur d'image

Une réponse de la part de Monsieur le Procureur de la République a été reçue, suite à la plainte déposée le 27 octobre 2015, au sujet du projet de Ferme Usine des 1.000 Veaux, à St Martial le Vieux, dans la Creuse : "J’ai saisi le 12 novembre la gendarmerie nationale de cette enquête dont le développement prendra plusieurs mois."
Malheureusement, l’enquête n’étant pas suspensive, il faut trouver un moyen juridique de faire stopper les travaux.

La lettre du Procureur de la République en entier :

Un courrier avait été envoyé à M. Hollande, le 12 novembre 2015. La réponse de son cabinet est arrivée le 18 novembre : "A la demande du chef de l’Etat, je n’ai pas manqué de transmettre votre courrier à Monsieur Stéphane LE FOLL, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement, ainsi qu’au préfet de la Creuse, afin qu’il soit procédé à un examen attentif de votre intervention."
La lettre du cabinet du Président de la République en entier :

Mercredi 6 janvier, un courrier a été envoyé auprès du nouveau président de la Grande Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes, afin de connaitre sa position officielle quant à la Ferme Usine des 1000 Veaux, à St Martial le Vieux, dans la Creuse, ainsi que pour solliciter un entretien.

Il a été rappelé à M. Rousset, qu’il s’agit d’élevage intensif "hors sol", malgré les tentatives de dissimulation de la part de la SAS Alliance Millevaches, qui tente de faire passer un centre d’engraissement intensif pour une "grande ferme familiale".

L’ancien président du Conseil Régional du Limousin, M. Vandenbroucke, avait suspendu la subvention en faveur de la SAS Alliance Millevaches, dans le courant de l’année 2015 et confiait à un journaliste de La Montagne, le 29 novembre 2014 : "spontanément, ce n’est pas un projet qui m’enthousiasme. Ce n’est pas l’image que je me fais de l’agriculture."

Le courrier du collectif au Président du Conseil Régional d’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes en entier :

Une troisième manifestation de protestation pacifique est prévue le 26 mars prochain, à Guéret. Cette manifestation est très importante, elle est primordiale. Sans une forte opposition citoyenne, l'horreur de l'usine à veaux ouvrira ses portes sans plus aucun espoir de lutte.

Les informations pratiques :

L'évènement facebook (la manif) :

Organisation du covoiturage :

En attendant il faut nous battre sur tous les fronts et continuer de faire pression sur le groupe Les Mousquetaires Intermarché, client exclusif de la Ferme.