Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non à l'abattage sans étourdissement!

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

La lettre de Brigitte Bardot au Président de la République le 17 février 2014 :

Monsieur le Président,

Le Danemark impose, aujourd’hui même, l’étourdissement des bêtes lors d’un abattage rituel… Qu’attend donc la France pour, enfin, prendre cette mesure qui limiterait la souffrance de millions d’animaux ?

Je me suis rendue, il y a dix ans déjà, à la Mosquée de Paris pour demander le soutien des autorités musulmanes, ce soutien je l’ai obtenu !

Le Dr Dalil Boubakeur, Président du Conseil Français du Culte Musulman, a déclaré devant la presse (lors de notre entretien puis à différentes reprises) que l’étourdissement des animaux n’est pas incompatible avec la pratique du rituel.

Le ministre danois de l’Agriculture, Dan Jørgensen, est en poste depuis le 13 décembre dernier seulement, il a pris cette décision d’urgence en précisant que « les droits des animaux sont prioritaires par rapport aux droits religieux »… C’est précisément ce qu’un Etat laïque, comme la France, doit défendre !

La politique menée par les ministres français successifs a toujours été calamiteuse, en particulier le lobby exercé par Michèle Alliot-Marie qui, alors ministre de l’Intérieur, déclarait : « l’Etat doit protéger les traditions cultuelles, je pense à l’abattage rituel que rien ne doit pouvoir remettre en question, même au nom des droits reconnus à la protection animale ».

Ce discours lamentable est derrière nous, j’aimerais aujourd’hui entendre dans mon pays un ministre qui prenne position comme le fait Dan Jørgensen. Mais comme Stéphane Le Foll et Manuel Valls restent muets, je m’adresse à vous et vous supplie d’agir pour rendre illégal l’égorgement des bêtes dans une agonie insupportable, une souffrance évitable.

Inutile de perdre plus de temps, il suffit au gouvernement de reprendre à son compte la Proposition de loi de Sylvie Goy-Chavent et de s’inspirer de son travail sur la question de l’abattage rituel.

Monsieur le Président, éviter toute souffrance inutile est un devoir, une preuve d’humanisme, ces valeurs votre mouvement les défend, je le sais, nous en avons déjà parlé ensemble lors de notre entretien. Mais il faut agir, appliquer maintenant la devise du « changement » !


Je compte infiniment sur vous et espère pouvoir vous rencontrer prochainement afin de sceller un accord qui pourrait être historique pour la France qui doit rester la nation des Droits de l’Homme et devenir, aussi, celle des Droits de l’Animal !

Brigitte Bardot

La pétition à signer et à faire tourner, merci :

Confidentialité de vos coordonnées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :